• Ordre des Avocats
  • Palais de Justice
  • 2, Bd Masseria
  • 20181 Ajaccio cedex1
  • Tél: 04 95 23 29 03- Fax: 04 95 20 90 77



"Rechercher un Avocat

Faites une recherche par nom.

L'aide Juridictionnelle

Conseils et documents à télécharger.

Contacter le Barreau

secretariat du barreau

Les nouvelles du Barreau d'Ajaccio

Hommage à la mémoire du Bâtonnier Antoine SOLLACARO 16 octobre 2014

Postée le:20/10/2014 à 07h37

Hommage à la mémoire du Bâtonnier Antoine SOLLACARO
Discours de Monsieur le Bâtonnier Doumé FERRARI
16 octobre 2014

Le Barreau d’Ajaccio se souvient, que l’un de ses Membres, le Bâtonnier Antoine SOLLACARO, était assassiné à Ajaccio, il y a deux ans.
Ce triste et funeste jour restera pour toujours, gravé dans nos mémoires.
Nous ne pouvons l’oublier et le temps qui passe n’efface pas notre peine, notre douleur et notre incompréhension.
Un Avocat, un ancien Bâtonnier, un grand pénaliste, un ténor des prétoires nous a quitté à jamais, et il nous manque aujourd’hui cruellement.
Sa présence forte, sa voix rocailleuse, son sourire malicieux, ses yeux pétillants, sa silhouette particulière hantent toujours ce Palais.
Le défenseur inlassable des libertés, le pourfendeur des Juridictions d’Exception, de la Cour de Sûreté de l’Etat au début de sa carrière, jusqu’à la J.I.R.S., restera un exemple, en ces temps troublés, de l’investissement total de l’Avocat dans la défense de ses clients.
Travailleur infatigable, fin procédurier, il avait la défense chevillée au corps, c’était sa raison d’être, un sacerdoce qu’il remplissait avec enthousiasme et conviction.
Avec fierté, mais aussi lucidité, il avait transmis cette passion, cette religion, à ses enfants Paul et Anna-Maria, qui tous les deux ont choisi d’embrasser la Noble et difficile profession d’Avocat.
Je leur souhaite d’être dignes de porter cet héritage et ils le seront !
Je veux aussi rendre hommage à l’homme, l’époux, au père de famille qu’il était, à l’enfant de PROPRIANO, de cette Corse meurtrie par les drames.
Je crois incarner ici la voix de tous les Avocats de ce Barreau, touchés par trop de malheurs, pour dire que notre Ordre à besoin de paix et de tranquillité. J’y veille et y veillerai tout au long de mon mandat.
Je crois aussi, pouvoir dire à ma modeste place, que la Corse a besoin que soit respectée sa forte identité, sa culture et sa langue.
Ainsi rassurée, elle pourra construire un avenir serein fait de solidarité et de prospérité !
C’est le défi qui nous est soumis dès aujourd’hui : Relevons le tous ensemble et rejetons les forces du mal d’où qu’elles viennent.
Ainsi, chacun de nous aura écrit une nouvelle page de notre histoire, sans jamais oublier le passé.
Je vous remercie d’observer une minute de silence à la mémoire du Bâtonnier Antoine SOLLACARO.

Postée par: M. Le Bâtonnier Doumé FERRARI